Théatre Ducouneau à Agen

Le Théâtre Ducourneau à Agen

Agen connait depuis longtemps les plaisirs du théâtre. En effet le plus vieux théâtre d’Agen existait près des remparts et de la Porte neuve dans l’impasse du jeu de Paume; Il est probable que Molière y joua vers 1650. Puis Le théâtre Moncorny situé place de la Mairie à l’angle de la rue Moncorny est construit au début du XIX ème siècle sur ordre de l’empereur Napoléon en utilisant des pierres provenant de la cathédrale Saint Etienne alors en ruine. L’inauguration a lieu le 2 décembre 1809, le jour anniversaire de la victoire d’Austerlitz, avec une capacité de 737 spectateurs. En 1843 Le comte de Raymond alors maire d’Agen fait exécuté des travaux importants qui améliorent la visibilité des spectateurs.

Théâtre municipal Moncorny en 1900
Théâtre municipal Moncorny en 1900

Hortense Schneider d’origine Bordelaise, débute sa carrière de chanteuse en 1854 avant de devenir l’interprète des opérettes d’Offenbach et de triompher à Paris en devenant une des Divas de la vie artistique Parisienne. Régulièrement, plusieurs fois par an des troupes de Paris viennent y donner des représentations jusqu’en 1905, car il est décidé de construire un nouveau théâtre, ce qui entraine la démolition du théâtre de Moncorny. Il est prévu de créer un jardin à la place de l’ancien Théâtre alors que des projets existent soit boulevard Carnot soit rue de Strasbourg. Avec la naissance d’une Polémique, le conseil municipal décide en mai 1906 de le construire au même endroit que le précédent. Un entrepreneur Agenais, Pierre Ducourneau, qui a fait fortune à Paris en inventant un nouveau béton, meurt en 1903 et lègue par testament à sa ville natale d’Agen la somme de six cent quatre vingt deux mille Francs. Ce leg doit permettre de financer des œuvres de solidarité,la construction d’un théâtre et l’édification d’un mausolée au cimetière de Gaillard où il repose avec ses parents et son frère mort lors de l’inondation de 1875. En fait 300 000 francs sont affectés à la construction du théâtre qui est confiée à Guillaume Tronchet architecte de Paris, second Grand prix de Rome en 1892 et architecte en chef des palais nationaux. Sa candidature est retenue après un concours organisé en février 1906.

Agen-Le-Nouveau-Théâtre-Municipal-Ducourneau-dont-la-première-pierre-a-été-posée-par-le-30-septembre-1906-par-M.-Armand-Fallières-Président-de-la-République-Française-Guillaume-Tronchet-architecte.jpg
Agen-Le-Nouveau-Théâtre-Municipal-Ducourneau-dont-la-première-pierre-a-été-posée-par-le-30-septembre-1906-par-M.-Armand-Fallières-Président-de-la-République-Française-Guillaume-Tronchet-architecte.jpg

Armand Fallières, président de la république, pose la première pierre le dimanche 30 septembre 1906.

Pose-de-la-première-pierre-du-Théatre-Ducourneau-par-le-Président-Fallières-1.jpg 2 mars 2017
Pose-de-la-première-pierre-du-Théatre-Ducourneau-par-le-Président-Fallières le 30 septembre 1906

Les travaux commencent le premier mai 1907.

Début de la construction du nouveau Théâtre Ducourneau
Début de la construction du nouveau Théâtre Ducourneau
Agen La construction du nouveau Théâtre Municipal Ducourneau en 1907
Agen La construction du nouveau Théâtre Municipal Ducourneau en 1907

Durant la durée des travaux , un théâtre provisoire est construit sur le gravier près de la passerelle. Construit avec des matériaux provenant du cirque Plège alors en faillite ce qui explique sa forme arrondie et son nom de théâtre la Rotonde.

Théâtre La Rotonde pendant la construction du Théâtre Ducouneau
Théâtre La Rotonde pendant la construction du Théâtre Ducourneau

Pendant les deux années de son existence, diverses manifestations s’y déroulent avec du théâtre, des opérettes, du cinéma et des rencontres sportives. Les travaux de démolition commencent le 1er août 1908.

AGEN - La Passerelle et le Théâtre Rotonde
AGEN – La Passerelle et le Théâtre Rotonde

 

Théâtre Ducourneau à Agen©photo Patrick Clermont
Théâtre Ducourneau à Agen©photo Patrick Clermont
Vue Arrière du Théâtre Ducourneau à Agen
Vue Arrière du Théâtre Ducourneau à Agen©photo Patrick Clermont

Le théâtre Ducourneau à Agen est une des premières constructions en ciment armé de type incombustible réalisées en France. L’architecte Guillaume Tronchet, dessine un théâtre classique à l’italienne, et l’usage du béton armé permet l’aménagement de balcons en porte-à-faux, donnant une meilleure visibilité aux spectateurs. La façade 1900 étonne à coté du bâtiment du XVI eme siècle du Musée et du XVII eme siècle de la mairie. Les décors intérieurs exécutés par des artistes locaux jusqu’en 1911, dont une allégorie de la musique au plafond par le peintre Antoine Calbet.

Théâtre Ducourneau allégorie de la musique au plafond par le peintre Antoine Calbet
Théâtre Ducourneau allégorie de la musique au plafond par le peintre Antoine Calbet©photo Patrick Clermont

Le fronton extérieur est décoré par le sculpteur Bacqué La statue de gauche nommée « la musique » a été exécuté par M. Descomb d’Agen, et la statue de droite appelée « La Tragédie » est l’œuvre du sculpteur Villeneuvois Bourlange.

Théâtre Ducourneau à Agen la Statue de droite La Tragédie
Théâtre Ducourneau à Agen la Statue de droite La Tragédie©photo Patrick Clermont
Théâtre Ducourneau la Statue de gauche La Musique
Théâtre Ducourneau à Agen la Statue de gauche La Musique©photo Patrick Clermont

Le Théâtre Ducourneau contient 1015 places pour les spectateurs et le prix final est de 350 000 euros.

Intérieur du Théâtre Ducourneau à Agen
Intérieur du Théâtre Ducourneau à Agen©photo Patrick Clermont
Théâtre Ducourneau à Agen vue intérieure depuis la scène du théâtre
Théâtre Ducourneau à Agen vue intérieure depuis la scène du théâtre©photo Patrick Clermont

L’inauguration a lieu le 30 avril 1908. La municipalité prend possession du Théâtre mais les travaux sont terminés plusieurs mois plus tard. Lors de l’ouverture de la saison théâtrale le vendredi 30 octobre 1908 le tout Agen se retrouve pour entendre un opéra comique. A noter que pour cette grande première, le port du chapeau est interdit pour les femmes et pour les hommes.

 

sign

Recherches utilisées pour trouver cet article:rotonde theatre agen

3 thoughts on “Le Théâtre Ducourneau à Agen

  1. Pingback: Le Musée d'Agen |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *