Marché Couvert Agen   hier et aujourd'hui

Le Marché Couvert d’Agen

Le marché couvert d’Agen se trouve au centre de la ville dans son cœur historique et même antique. En effet des fouilles pratiquées en profondeur ont fait apparaître notamment en 1832, 1875, et 1882 une partie de la ville Gallo-Romaine détruite par les invasions des 3em, 4em et 5em siècles Sur ces décombres une église pré-romane est construite au 10em siècle. C’est la première cathédrale Saint Etienne qui sera détruite au 14eme siècle.

Cathédrale Saint Etienne en 1830
Cathédrale Saint Etienne en 1830
Ruines de la cathédrale Saint.-Etienne d'Agen gravure H Brecy
Ruines de la cathédrale Saint.-Etienne d’Agen gravure H Brecy

Sur ses ruines, une cathédrale gothique, la seconde cathédrale Saint Etienne est construite, mais ne sera jamais terminée car les travaux sont chaque fois interrompus par les guerres de religion, le manque d’argent, les différents procès entre les évêques et les consuls d’Agen et même un tremblement de terre en 1660. Cela entraîne des dommages et des dégradations qu’il faut réparer à chaque la reprise des travaux. L’édifice doit atteindre 70 m de long et possède 23 chapelles.

Cathédrale Saint Etienne Agen vers 1835
Cathédrale Saint Etienne Agen vers 1835

La révolution signe l’abandon et la ruine d’un monument qui mettait en valeur l’art gothique. En 1800 la cathédrale est démolie et les pierres sont alors vendues et vont servir à la construction des deux ports d’Agen, le port de marchandises au niveau du Gravier et le port des voyageurs, après la passerelle, le long de la voie sur berge sur les bords de la Garonne. Seule la grande nef échappe aux démolisseurs.

Pendant des siècles la ville d’Agen ne possède pas de halle pour faciliter les échanges commerciaux. Aussi le maire d’Agen, le comte de Raymond décide de construire une halle au blé en 1830 sur les ruines restantes de la cathédrale. La construction démarre en 1836 pour s’achever en 1839 et elle est inaugurée le 11 novembre 1839.
Cette construction toute en bois eut une existence éphémère car trop petite, elle est démolie en en 1882 et est remplacée par un marché couvert du style halle de Paris ou métal et pierres se mélangent.

Pose Première Pierre du Marché couvert 1982 dessin Stanilas-Philippe Dombrowski
Pose Première Pierre du Marché couvert 1982 dessin Stanilas-Philippe Dombrowski

La première pierre est posée le 14 juillet 1882 et l’édifice terminé en 1884.

Grand marché d'Agen en 1900
Grand marché d’Agen en 1900

L’ensemble est conçu par l’architecte Lhéritier avec un soubassement en pierre et la partie supérieure en fer qui utilise la technique de charpentes métallique employée pour les halles Baltard de Paris. Après l’inauguration le 4 septembre 1884, la vie agenaise se développe dans ce bâtiment élégant grâce à ses 184 étals qui connaissent une animation commerciale et populaire importante grâce à sa surface couverte la plus importante de la ville d’Agen.

Intérieur du marché couvert en 1922
Intérieur du marché couvert en 1922
Halle grand marche d'Agen
Halle grand marche d’Agen
Marché Couvert et Cornière à Agen en 1951
Marché Couvert et Cornière à Agen en 1951

En janvier 1970 cette halle est démolie pour permettre la construction d’un marché parking tout en béton puisque la civilisation de l’automobile s’est imposée.

Marché Parking en 2014
Marché Parking en 2014 ©photo Patrick Clermont
Le Marché-Parking d'Agen
Le Marché-Parking d’Agen ©photo Patrick Clermont
Le Marché-Parking d'Agen
Le Marché-Parking d’Agen ©photo Patrick Clermont
Cornière et Marché Couvert d'Agen - 2017
Cornière et Marché Couvert d’Agen – 2017©photo Patrick Clermont
Intérieur Marché Couvert d'Agen
Intérieur Marché Couvert d’Agen©photo Patrick Clermont

Actuellement le marché couvert d’Agen se compose d’un rez de chaussée occupé par les différents commerces et des étages qui servent de parc à voitures.

Marché Parking en 2017
Marché Parking d’Agen en 2017©photo Patrick Clermont

Cet espace bétonné, dont l’esthétique n’a jamais fait se pâmer les amoureux de l’architecture, n’a pas un grand intérêt.

sign

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *