Le Boulevard de la République à Agen

Le Boulevard de la république à Agen, situé entre la place du 14 juillet à l’est et la place Jasmin à l’ouest , relie ainsi les anciennes porte du Pin (place du Pin actuellement)et Saint Antoine (Place Jasmin aujourd’hui).

Rue du Pin 1910
Rue du Pin 1910

Le projet émis en 1880 par le Maire Jean Baptiste Durand, doit permettre de modifier le trajet dans la ville de la route nationale 127 qui serpente dans Agen au départ de la porte du Pin puis prend successivement la rue du Pin, la rue des Arènes (actuellement rue Emile Sentini) puis la rue Molinier, la rue du Marché, la rue Garonne, et enfin la rue Saint Antoine (actuellement rue Voltaire) pour arriver à la porte saint Antoine. Une fois percé le grand Boulevard doit emprunter la rue du Pin jusqu’à la rue des arènes, puis après une courbe à gauche se dirige en droite ligne jusqu’à la future place Jasmin, ce qui entraine la démolition de la porte Saint Antoine en 1883. Il en est de même pour le réaménagement du Quartier des Cornières.
Ce tracé est choisi parmi 5 propositions car il est moins cher et aussi pour des raison politiques puisque la courbe de la place des carmes, actuellement place Castex, et permet d’exproprier l’immeuble de Félix Aunnac, banquier et conseiller général, s’opposant à la municipalité Radicale socialiste élue en 1880.
Le Nouveau Boulevard a 16 m de large et 800 m de long et le nom de Boulevard de la république lui est donné.
Ce nouveau Boulevard est inspiré de l’œuvre du baron Haussmann, ancien Sous préfet de Nérac (1832 – 1840), qui sous Napoléon III transforme et révolutionne le paysage urbain de Paris pendant près de dix-huit ans, entre 1853 et 1870.

Boulevard de la République 1912
Boulevard République et rue Grande Horloge 1930
Fanfare Boulevard de la République 1912

Si le Boulevard de la République d’Agen est inauguré le 26 mai 1886 sous la présidence du ministre de l’Agriculture M Develle, les immeubles en construction ou en restauration seront terminés en 1900.
La création du boulevard, , permet la construction d’immeubles commerciaux , de nouveaux grands magasins comme les Grandes Galeries Modernes, les Nouvelles Galeries Billières, la Banque de France…très vite devenu la fierté de tous les agenais.
Le Boulevard de la république est le début de la transformation d’Agen, ville réputée, sale, malodorante et insalubre, en une ville moderne qui répond aux besoins démographiques, économiques et d’hygiène indispensables pour contrôler l’urbanisation et le développement de la cité.
Au XXIeme siècle le projet Agen Cœur Battant propose un calendrier détaillé des travaux jusqu’en 2016 pour la piétonnisation du boulevard de la république. La première tranche des travaux commence en février 2011 avec la rénovation de la partie des 4 boulevards jusqu’à la place des Laitiers dure 10 mois avec l’inauguration le 1 décembre 2011. En juillet 2016 les travaux de la partie des 4 boulevards jusqu’à la place du Pin se terminent en février 2017.

Boulevard de la république-2018 ©photo Patrick Clermont
Boulevard de la république ©photo Patrick Clermont
Boulevard de la république ©photo Patrick Clermont
Boulevard de la république ©photo Patrick Clermont
Boulevard de la république ©photo Patrick Clermont
Boulevard de la république ©photo Patrick Clermont
Boulevard de la république ©photo Patrick Clermont
Boulevard de la république ©photo Patrick Clermont
Boulevard de la république ©photo Patrick Clermont
Boulevard de la république ©photo Patrick Clermont

La transformation du boulevard de la république à Agen symbolise le renouveau du centre-ville et cette portion du boulevard piéton ressemble au boulevard du début du XXème siècle où. l’absence de voitures favorise la convivialité et met en valeur le patrimoine immobilier construit à cette époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.